Menu

Il s'agit d'un dictionnaire qui sera réalisé en plusieurs étapes et qui est destiné aux justiciables afin que les termes juridiques soient accessibles et compréhensibles dans une optique pratique

La rupture conventionnelle d’un salarié protégé
  Un salarié dit "protégé" (ainsi par exemple d'un délégué syndical, d'un membre élu du CSE...) peut naturellement conclure une rupture conventionnelle avec son employeur.   Cependant, cette rupture conventionnelle est soumise à certaines spécificités par-rapport à une rupture conventionnelle « classique ».   Autrement dit, la rupture conventionnelle homologuée du contrat de travail d’un salarié protégé obéit aux...
Publié le 04/12/2023
La clause de mobilité (dictionnaire pratique)
  La clause de mobilité est la clause du contrat de travail qui permet à un employeur de muter son salarié, sans que cette mutation ne soit considérée comme une modification du contrat de travail.   Pour être valable, la clause de mobilité doit être justifiée par la nature de la tâche à accomplir, être limitée géographiquement (le salarié doit connaître dès le stade de la signature l’étendue exacte de ladite clause) et être proportionnée au...
Publié le 28/11/2023
Entretien d’évaluation et entretien professionnel (dictionnaire pratique)
  1/   Il arrive fréquemment que les salariés bénéficient d’entretiens annuels d’évaluation, même si ces derniers ne sont pas obligatoires (sauf dispositions contraires d'un accord collectif).   Cet entretien trouve sa source dans le pouvoir de direction de l'employeur qui lui permet notamment d'évaluer le travail de ses salariés sous réserve de se fonder sur des critères précis, objectifs et pertinents au regard de la finalité poursuivie. Sous cette réserve,...
Publié le 25/08/2023
Le reçu pour solde de tout compte (dictionnaire pratique)
A la fin du contrat de travail (licenciement, rupture conventionnelle, démission, fin de CDD…) l’employeur doit remettre au salarié ses documents de fin de contrat, à savoir son certificat de travail, l’attestation destinée à Pôle Emploi et le reçu pour solde de tout compte.   Ces documents sont dits quérables, ce qui signifie qu’en principe l’employeur doit les mettre à disposition du salarié et n’a ainsi pas l’obligation de lui adresser par voie postale.   Le...
Publié le 17/07/2023
Les principaux délais à la suite d’un licenciement (dictionnaire pratique)
15 jours : délai de 15 jours à compter de la notification de la lettre de licenciement pour solliciter éventuellement des précisions quant aux motifs énoncés dans la lettre de licenciement. L’employeur peut alors répondre dans les 15 jours à compter de la réception de la demande de son ancien salarié (l’employeur peut également prendre l’initiative de préciser les motifs du licenciement dans les 15 jours de la notification du licenciement et donc, indépendamment d’une...
Publié le 11/07/2023
La clause de non-concurrence
La clause de non-concurrence est la seule clause du contrat de travail qui a vocation à s’activer qu’à la rupture du contrat de travail (elle est ainsi prévue lors de la conclusion ou lors de l'exécution du contrat de travail, mais trouve à s'appliquer à sa rupture).    Il s’agit de la clause qui va limiter la liberté de travail d’un salarié à l’issue de la rupture de son contrat de travail.   La validité de la clause de non-concurrence suppose la réunion...
Publié le 27/06/2023
Mise à pied conservatoire et mise à pied disciplinaire
La mise à pied conservatoire et la mise à pied disciplinaire présentent une différence de nature.     1/   En effet, la mise à pied disciplinaire est une sanction.   Ainsi, elle ne peut être prononcée qu’au terme d’une procédure disciplinaire.   Cela signifie que le salarié doit être convoqué à un entretien préalable avec la possibilité d’être assisté et qu’il doit être destinataire in fine d’une lettre...
Publié le 23/05/2023
Faute grave / Faute lourde (dictionnaire pratique)
La faute grave et la faute lourde peuvent justifier le licenciement d'un salarié.    Il s'agit de fautes dont l'importance rend impossible le maintien du salarié dans l'entreprise, même pendant la durée d'un préavis.    Le contrat de travail du salarié est ainsi rompu dès la date d'envoi de la lettre de licenciement.    Dans les deux cas, le salarié n'aura donc pas droit à ses indemnités de rupture, c'est-à-dire à son indemnité...
Publié le 30/11/2022
Droit du travail (dictionnaire pratique)
Le droit du travail concerne l'ensemble des règles applicables aux relations entre les entreprises et leurs salariés.    Il concerne le droit dit privé (par opposition au droit dit public).    Ainsi par exemple, les fonctionnaires ou les agents territoriaux ne relèvent pas du droit du travail au sens juridique du terme, mais relèvent du Code de la fonction publique.    Autrement dit, le droit du travail ne régit pas l'ensemble des situations du travail.    Il ne concerne...
Publié le 21/10/2022
Rupture conventionnelle (dictionnaire pratique)
La rupture conventionnelle est un mode de rupture amiable des CDI.    Elle suppose donc l'accord de l'employeur et du salarié.    En cas d'accord, elle donne droit au salarié à une indemnité spécifique de rupture conventionnelle, qui est au minimum égal au montant de son indemnité de licenciement.    La rupture conventionnelle permet également au salarié de prétendre au chômage (à condition de remplir les conditions propres à Pôle Emploi,...
Publié le 18/10/2022